mercredi 1 mai 2013

Robe Newlook 6180

Tout commença lorsque j'ai vu ce patron. On se rend compte très vite que malgré le nom, on est loin du Dior des années 50.


Toutefois, pour mieux apprécier le travail du designer, je me suis dit que j'allais regarder la page du modèle afin de me libérer du jugement négatif venant de la vision chaussures peep show + tissu pour coussins de canapé + coiffure de grand-mère + boucles d'oreilles venant tout droit d'une discothèque des années 80. J'ai vu des concepts beaucoup plus vendeurs... Je me demande vraiment qui a bien pu penser que tout ceci irait bien ensemble, et quel est leur population-cible.


Et là je me suis dit "ah ouais, sympa finalement". Comme disent les anglo-saxons "don't juge a book by its cover". Je pourrais donc ajouter "don't judge a pattern by its cover". 
J'ai beaucoup apprécié les derniers étés une robe chemisier en lin bleu, un peu ample, facile à porter. Je m'étais dit que c'était la possibilité d'en faire d'autres dans le même genre. J'aurais bien fait la version D, mais je n'ai malheureusement pas de club de golf où la porter...  J'ai donc choisi dans mon stock un coupon de lin, déjà utilisé pour faire un petit paletot l'an dernier, et je me suis tournée sur la version C avec la ceinture B.

Après avoir réalisé un chemisier dans cette marque, je me suis dit que j'étais sûre de la taille. Après avoir pris  mes mesures, j'ai même décidé de prendre la taille 10 pour le haut, et 12 pour le bas.


En commençant le montage, il me manquait une pièce: un col. L'ai-je oublié ou bien l'ai-je perdu, et mis à la poubelle avec des chutes? Impossible de mettre la main dessus. Ayant découpé le reste du coupon, il ne me restait qu'une possibilité: trouver un autre tissu pour faire le dessous de col. Une vieille chute de liberty datant de quelques années et le tour est joué. Un peu plus tard, je me suis rendu compte que j'avais coupé une pièce dans le mauvais sens, heureusement qu'il n'y a ni endroit ni envers sur le lin. Tout un dimanche après midi pour recopier et découper ce fichu lin et j'ai fait beaucoup d'erreurs... 


Au final, ça donne... une robe beaucoup beaucoup trop grande en haut mais surtout en bas. Une vraie montgolfière! J'ai dû découdre et retailler les côtés. J'ai retiré 6 cm, et j'aurais dû en retirer encore plus. Je ne suis pas assez voluptueuse pour remplir correctement la robe. J'ai allongé les pinces dans le dos de la jupe, pour que ça ne fasse pas  trop bouffant. Pour les sorties d'école, ça passera. Pour les soirées de l'ambassadeur je trouverais bien autre chose (en même temps, il ne m'a jamais invité, je suis  tranquille).


Je suis malgré tout contente du résultat. J'ai bien envie de la refaire mais il faudra que je fasse une taille 8 (pour un 38 que je porte habituellement), et il faudrait la faire dans un tissu moins raide, ce modèle a besoin de plus de souplesse, de légèreté. Vous m'excuserez pour les photos portées, mais vu les températures actuelles, je souhaite éviter la pneumonie. J'aurais pourtant dû penser à me coudre un manteau de laine en Avril, ç'aurait été plus approprié. 
   

A savoir:
-Les patrons pochettes sont bien plus faciles à gérer qu'un magazine Burda. Plus facile pour recopier le patron  car c'est moins fouillis  et les explications sont plus claires, avec croquis et toussa. Finalement, j'aime mieux investir 5 à 10€ dans un patron pochette que 6 € et des brouettes dans un Burda avec 1 seul patron qui me tente (et que je ne ferai probablement jamais procrastination oblige)
-Les tailles sont généreuses. Mieux vaut faire une toile ou un brouillon dans un tissu qu'on aime pas trop (méthode "faites ce que je dis et pas ce que j'ai raté 4 fois")
-Les marges de coutures sont INCLUSES (frequently asked question).
-Les modèles "12 pièces"  sont un peu fastidieux, mais avoir une belle robe qu'on portera des années ça peut valoir la peine (22 pièces à découper et assembler, à ne pas faire les jours de migraines ou en présence d'enfants turbulents)


A très bientôt pour la suite des aventures du coupon de lin. Vous avez pas fini de constater mon étourderie...

24 commentaires:

  1. ah les robes chemisier!!! Un petit air de Meryl Streep dans Kenya, et ceci est un compliment j'adore le film. Et j'adore les robes chemisier!! Un grand bravo

    RépondreSupprimer
  2. Le modèle est particulièrement joli sur le schéma, et non sur la couverture ; ils ont toujours tendance à choisir n'importe quoi comme tissu... on se demande...!
    Bref, tout ça pour te dire, que j'adore les robes chemisier, et que je pense que tu as trouvé un modèle qui me plait ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci! le styliste de chez Newlook est particulièrement "audacieux"... mais celui qui a dessiné ce patron a une touche plus classique ;-)

      Supprimer
  3. Elle est vraiment très jolie! J'aimerais bien la voir portée...est-ce trop demander?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. euh, vu les températures... oui! Disons qu'il faut attendre 20° pour que je mette jambes et bras à l'air. Vu la météo annoncée, il faut bien attendre une semaine.

      Supprimer
  4. en grande fan des robes-chemisiers, j'adore !!

    RépondreSupprimer
  5. effectivement, je n'aurais pas non plu parié sur ce patron. et pourtant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et j'en ai d'encore pire en stock...

      Supprimer
  6. Il est toujours sage de vérifier l'marge de couture ainsi, dans les modèles américains, il est souvent 5/8 pouce. J'ai grandi avec ces modèles aux États-Unis, et alors que je déteste les différences de taille d'un motif à l'autre, je ne peux pas imaginer tracer un modèle Burda chaque fois que je veux à coudre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je le sais. La marge change parfois, certains modèles conseillent de commencer à coudre à 2.5 cm du bord, puis d'adapter en fonction de la silhouette.
      Malgré tout, trop grand (ou des fois, trop haut vu que je suis petite).

      Un jour je saurais coudre un modèle sur-mesure, rien que pour moi...

      Supprimer
  7. Je prend systématiquement la largeur taille / poitrine / hanche et longueur de bras directement sur le patron. Quand j'ai plus de 10 cm d'écart entre le patron et ma propre personne, je me dis qu'il y doit bien y avoir une voir deux tailles en trop. Ca m'a évité bien des déboires, après avoir du couper ou refaire des dizaines d'ouvrages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais lorsque le modèle est fait pour être un peu loose, ou bien froncé, ou bien avec des pinces partout, c'est plus difficile. Mais maintenant, je sais, je ferai une taille en dessous AU MOINS

      Supprimer
  8. C'est sûre que ta version n'a plus grand chose à voir avec la pochette! Pas memere du tout j'adore et alors le dessous de col en liberty, la classe ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! j'évite effectivement le "mémère". J'ai le temps avant de m'y mettre.

      Supprimer
  9. Quel travail!!!! Elle est très chouette ! bravo

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup!! Je suis comme toi, j'aime bien les patrons pochettes même s'i faut réussir à faire abstraction des photos de couverture!! Sinon pour ton défi clonage on peut toujours s'inscrire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup!
      Bien entendu. Il n'y a pas de date limite ;-)

      Supprimer
  11. Merci pour ce bel article et l'humour qui s'en dégage! J'avoue avoir craint le pire à la vue de la pochette du patron... effectivement quelle est la cible?? Il fallait avoir des trésors d'imagination comme toi pour savoir qu'il y avait quelque chose à en tirer! Même si visiblement ça n'a pas été une partie de plaisir, le résultat est sympa, bravo!

    RépondreSupprimer
  12. Je découvre ton blog et j'aime, mais alors , beaucoup. Pour les patrons ricains il faut souvent faire abstraction de la présentation très kitsch et c'est vrai que question taille, c'est souvent aléatoire. Dans ton cas, le résultat en vaut vraiment la peine. Du coup ta robe a vraiment le chic NL, mais à la française cette fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! et merci pour ta visite.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire. bien que vous remplissiez votre mail dans les champs demandés, blogger ne me le transmets pas. Pour vous répondre, merci de mettre votre mail à la fin de votre commentaire, merci.

Bizzzz
map