dimanche 17 février 2013

Allô Paris*

Jeudi dernier mon agenda était calé: formation pour la machine à coudre achetée au salon marie-claire idées. On avait réglé les agendas de toute la famille: le mari allait travailler à Paris, le plus-si-bébé-que-ça-mais-toujours-pas-scolarisé irait chez sa mamy. Et pouf, la dame de pfaff appelle pour dire que la formatrice est malade, il faut donc reporter le rdv. 

J'avais 2 options: aller à Paris tout de même, faire mon quartier tissu/mercerie préféré, rentrer en train, prendre les enfants et être crevée.
Ou rester à la maison, coudre, récupérer les enfants, être zen d'avoir passé une journée calme et sans bruits.

J'ai donc pris l'option 2. Au lieu d'aller à Paris acheter du tissu à coudre, je suis restée à coudre une Paris avec le tissu que j'ai déjà. Puis bon, je vais trop souvent à Paris. Quand Hélène appelle pour préparer le prochain café couture et qu'elle tombe sur le répondeur, elle dit "bon, tu n'es pas là, tu es sûrement en vadrouille à Paris. Rappelle moi". Réputation faite en 4 mois... 

Pourquoi Paris? Le modèle me plait pour le printemps, le patron était déjà recopié, et j'avais repéré un tissu qui irait très bien: il avait une certaine raideur qui me donnait la certitude que la forme trapèze de la robe serait maintenue. 


Et puis ce tissu raide que j'avais en stock était marine, on était assorties, ce qui m'évitait aussi d'avoir à changer tous mes fils (6 en tout quand on compte la surjeteuse). Non, je ne suis pas fainéante, j'optimise!

Et patatra, plus de biais blanc! ca veut dire aller en ville, sans voiture. Autant le faire en allant récupérer les enfants à l'école. En attendant le moment fatidique où le calme n'existera plus, j'ai profité du temps qu'il me restait (euh, couper le tissu pour Paris doit prendre 10 min, pas plus... peu de pièces) pour recopier mon costume pour le carnaval, et aller couper le tissu pour une autre robe que j'avais en tête depuis quelques mois, et qui serait aussi en partie en marine: autant coudre la partie marine maintenant, faire paris quand j'aurais mon biais le soir, puis repasser au blanc lorsqu'il faudra. Oh oui, aussi, surjeter les pièces de Paris.

C'est un peu  tordu, mais ce fouillis de plusieurs projets à la fois a plutôt bien fonctionné. En 2 jours, j'ai réussi à coudre 2 robes. Vous verrez la deuxième dans quelques jours. Ne pas tout dévoiler trop vite, ça me laisse du temps pour préparer les costumes du carnaval. Pour patienter, je sortirai peut-être même mes inachevés de l'an passé!

Redescendons à Paris (oui, Paris est dans une cuvette, je suis navrée, je ne "monte" pas à la capitale, moua, j'y "descends").

Paris est un modèle largement vu sur la blogosphère. Je le répète quand même au cas où: modèle facile, rapide, bien expliqué, et qui taille bien. La pointe en passepoil est un peu délicate, mais voilà tout. 


J'ai utilisé la méthode de ma copine Hélène pour le passepoil: elle utilise de la queue de rat pour créer le bourrelet. La queue de rat est un peu plus rigide que les mèches de coton que j'utilisais avant. Ca donne de la tenue au passepoil, qui joue alors un rôle de cerceau pour la robe. Enfin pas vraiment cerceau... mais regardez, au bas, la robe n'ondule pas, ça la maintient arrondie.

Ma petite fille de 6 ans et demi, qui porte du 8/10 ans a encore un peu de bidou de bébé, et une robe qui lui "colle" au ventre ne lui convient pas du tout. Donc je privilégie les robes froncées sous la poitrine, ou large au niveau de la taille, ou évasée au bas. Mais en utilisant un tissu souple, mou, l'ampleur du bas se perd, et la robe viendra coller. J'évite absolument sur elle tout ce qui est moulant au niveau du ventre: les robes débardeur ou  tube en jersey, les robes resserrées en taille basse, les combishorts... D'une part ça ne lui va pas, et ensuite ça la gêne. Dans les guides de taille, en regardant les mesures tour de poitrine/taille/bassin, elle n'est dans aucune norme. Le but de coudre est bien de s'adapter non?? Donc pas de matière souple en taille basse pour ma puce, exit donc les baptistes, popelines ou tana lawns ou pire: le jersey. Vive les cotons à pois raides de chez coupons saint pierre. Je pense faire une jupe à plis avec les 2 mètres qui me restent, ça gardera une forme danseuse, ou une veste dont le col ne risquera pas de tomber. 

Juste pour dire que la robe taille bien selon les standards des magasins. Elle a mérité que je lui colle une étiquette 8/9 ans. 


J'ai même réussi à la fermeture au dos: c'est net et propre. C'est un de mes grands défauts habituels: les ourlets et les boutonnages au dos des robes, les hauts de zip... J'ai mis 3 boutons au lieu des pressions recommandées. Je ne sais pas mettre de pressions, je préfère les boutonnières.


Et tadaaaa! Pour l'école, ça ira très bien. Le tissu est raide donc peu fragile, la robe a la même couleur que le veleda qui ne part pas au lavage. Malheureusement elle n'est pas à l'abri des coups de ciseaux qui ont massacré la trousse de crayons de couleur. Mais même pas peur, en cas de pépin, je peux même la refaire. 


* Petit titre qui n'a rien à voir, en hommage à un artiste que j'aimais beaucoup et dont une des chansons se nommait ainsi.

12 commentaires:

  1. Elle est superbe! Et j'adore ta facon de raconter ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Très réussie, cette Paris. Tu me donnes envie d'en refaire une autre. Mais il faut vraiment que je regarde les tailles, celle que j'ai faite pour Jeanne l'été dernier lui était juste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 8/10, comme ça tu auras de la marge. Elle peut être raccourcie cependant (par la pièce du milieu, pas le bas) pour Gabrielle (1m23) elle arrive aux genoux.

      Supprimer
  3. Merci de ce modèle. Moi qui ne couds que du "Citronille", de quel désigner s'agit-il ? Je me procurerais bien un tel patron pour mes trois petites filles ...

    Une autre Marie-Pierre !
    mpbernet@wanadoo.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Répondu par mail, mais au cas où je répète: modèle "Paris" de "C'est Dimanche". Un must-have!

      Supprimer
  4. Très très jolie! Il faut vraiment que je passe à l'action et que je teste ce patron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui oui, il faut le tester, il sera approuvé!

      Supprimer
  5. Très jolie, et moi aussi, j'aime beaucoup ta façon de raconter, c'est très sympathique!

    RépondreSupprimer
  6. Elle est superbe cette Paris et Top Chic !!! je retiens l'idée de la queue de rat !!! il fauit absolument que j'en refasse une pour cet été !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, queue de rat pour donner du volume! Et cordon souple pour ne pas en donner trop ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire. bien que vous remplissiez votre mail dans les champs demandés, blogger ne me le transmets pas. Pour vous répondre, merci de mettre votre mail à la fin de votre commentaire, merci.

Bizzzz
map